Mettre du réseau dans son projet

Scan0114

De multiples réseaux peuvent se développer au sein d’une organisation pour créer des liens entre des personnes ou des unités qui, appartenant à des entités différentes, ont peu ou pas de cadre pour coopérer. Ces réseaux, nécessairement transversaux, peuvent prendre des formes très diverses : réseaux fonctionnels, communautés de pratiques… Par ailleurs, leur fonctionnement est facilité par les technologies digitales. Les réseaux sociaux d’entreprise en sont une bonne illustration.

Mais on peut imaginer aller encore plus loin et recourir à la notion de réseau pour structurer l’ensemble de l’organisation. Elle devient alors une entreprise réseau. Cette dernière permet l’émergence de combinaisons éphémères et évolutives en fonction de la modification des exigences de performance. A un instant donné, une certaine hiérarchie provisoire s’établit entre les différentes unités organisationnelles pour répondre à un objectif stratégique donné. Au cours de la phase suivante, une autre hiérarchie s’établit pour répondre à un nouvel objectif stratégique.

Les 3 composants d’une structure en réseau

Une structure en réseau comporte trois composants :

  • des axes stratégiques qui portent une logique organisationnelle spécifique (fonctionnelle, divisionnelle par produits, clients, zones géographiques,…) et que l’organisation poursuit simultanément sans les hiérarchiser ;
  • des unités de base qui sont centrées sur un résultat particulier ou une compétence spécifique ;
  • des pôles qui regroupent des unités de base sur un axe stratégique pour répondre à un enjeu particulier.

figure_A2.2

Ce contenu a été publié dans Microéconomie, Réseau des Bretons de l'Etranger. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.